PROJET AUTOBLOG ~ Streisand Effect


FredericBezies

Site original : FredericBezies

⇐ retour index

Mise à jour

Mise à jour de la base de données, veuillez patienter...

Décidément, l’écriture revient à triple galop.

Saturday 23 July 2022 à 11:15

Le lundi 18 juillet, je parlais de la publication de « Ah, chat alors » qui avait été le projet M le temps que je l’écrive.

En plus d’Atramenta avec des versions epub et pdf, il est disponible à l’inabordable prix de 0,99€ sur Amazon. Uniquement en format électronique, le texte n’est pas assez long pour faire une version papier.

C’est en fouillant dans mes archives de textes entamés mais en pause pour une durée inconnue, que j’ai retrouvé un texte commencé en 2018 et dont j’avais oublié jusqu’à l’existence.

La mémoire est très sélective par moment. Du nom de code « Projet C », il est actuellement constitué de 41 pages écrites avec la police Liberation Serif en 12 points et un interligne de 1,5 lignes.

Ce qui fait une dizaine de pages de plus que « Ah, chat alors ». Pour le moment, je n’en dirait pas plus. Je profite que mon inspiration soit au beau fixe pour continuer à travailler sur ce projet. Date de publication prévisionnelle ? Premier semestre 2023 pour le moment. Tout dépendra de mon inspiration, de mon temps libre et du courage à me poser devant mon clavier pour écrire les 1000 mots ou 3 pages quotidiennes.

En vrac’ de milieu de semaine…

Wednesday 20 July 2022 à 09:30

Minuscule en vrac’ en ce troisième mercredi de juillet 2022..

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Sur ce, bonne fin de semaine !

Projet M : suite et fin.

Monday 18 July 2022 à 10:45

Dans un billet de janvier 2022, je parlais du projet M, un court texte humoristique.

Je disais ceci concernant ses ventes potentielles :

[…]Il est vrai que j’espère que ce court texte aura le mérite de battre mon record de vente de ma précédente oeuvre qui a dû atteindre 10 copies physiques et 15 numérique.[…]

Cependant, avec sa petitesse (à peine une trentaine de pages), il n’est pas envisageable de faire une version papier. J’ai déposé le texte sur Atramenta, et je pense le publier aussi sur Amazon, une fois que j’aurai « antidoté » le texte, au prix symbolique de 0,99€ en numérique uniquement.

Le nom final est « Ah, chat alors » et voici le quatrième de couverture :

Que pensent les chats ? Comment vivent-ils auprès des humains ?

Un court texte plein d’humour et de sarcasmes tente d’y répondre.

Pour la version sur Amazon, je compte m’en occuper d’ici la fin du mois de juillet, le temps de trouver le courage nécessaire pour effectuer la dernière relecture, celle grammaticale et orthographique.

« Lykia – The Lost Island », un Zelda pour Commodore 64 de haut vol.

Saturday 16 July 2022 à 18:15

En fin d’année 2021, je parlais de l’excellent clone de Zelda « Briley Witch Chronicles » sortit pour le Commodore 64 (ainsi que pour Vice et le duo C64Mini / 64Maxi).

En attendant que le deuxième épisode des aventures de Briley sorte, un autre clone de Zelda appellé « Lykia – The Lost Island » vient de sortir, créée par l’équipe de Pulsar. Il existe aussi une version pour le Commodore Plus 4.

Côté quantité, il n’y a pas de quoi être déçus. Outre la version numérique gratuite, la numérique payante et la future version cartouche à venir chez Psytronik Software et Protovision.

On y joue le rôle de Nora, 16 ans qui à la suite de la demande de sa maman de lui amener un « apogy fruit » se trouve embarqué dans diverses aventures.

Le jeu tient sur 4 disquettes – ce qui est énorme pour un jeu Commodore 8 bits – et on a droit à :

Autant dire que ce n’est pas le jeu que l’on « torche » en une heure 🙂

J’ai enregistré les 15 premières minutes de jeu dont l’impressionnante cinématique d’introduction. Et oui, je n’ai pas réussi à compléter la première quête, m’étant perdu dans le village 🙁

Autant dire que c’est un jeu qui va marquer l’été 2022 pour la scène rétro-ludique consacré au Commodore 64. Tant mieux !

En vrac’ de milieu de semaine…

Wednesday 13 July 2022 à 00:00

Minuscule en vrac’ en ce chaud mercredi du mois de juillet 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Encore une découverte de Stéphane, « Sunir » de IANAI. Un mélange de Dead Can Dance et de Heilung. Du très bon qui me ferait acheter l’album dans sa seule version qui existe, en numérique.

Pour finir, une petite vidéo de Bubble Shooter… Jusqu’au niveau 4, ça va… Ensuite ? Sans commentaire 🙂

Sur ce, bonne fin de semaine !